La petite robe noire faussement simple

p1040262

J’avais très envie d’une nouvelle robe, noire de préférence et plutôt simple. J’ai alors repris ma pile de patrons et magazines et je suis tombée sur ce modèle de Burda de janvier 2016.

recemment-mis-a-jour1

Avec Burda j’hésite toujours parce que les planches assez chargées rendent le recopiage du patron assez fastidieux et puis même la plus petite taille est toujours largement trop large me concernant ce qui m’oblige à reprendre le patron et peut augmenter sensiblement le temps de réalisation y compris pour des modèles simples.

p1040275

Mais la forme toute simple avec le col bénitier dans le dos qui donne un brin de fantaisie a eu raison de mon hésitation !

p1040261

Donc me voilà partie pour quelques travaux de recopiage et « rabottage » du patron. Je ne saurais dire exactement combien j’ai enlevé de centimètres, mais je m’y suis reprise à deux fois !

Le modèle étant prévu pour un tissu extensible, j’avais exactement ce qu’il me fallait dans mon stock sans vraiment pouvoir dire sur le moment la nature exacte de l’étoffe. Mais pour tout vous dire, j’étais en train de travailler ce tissu quand Marjolaine a publié sur son blog Bientôt Marjolaine sa magnifique robe patineuse en milano rouge (allez la voir, c’est une pure merveille !). Et c’est après seulement avoir lu son article et sa description du tissu que j’ai réalisé que c’était exactement la matière que je travaillais, mais dont j’étais incapable de me rappeler le nom ! Donc cette maille milano vient des Coupons Saint Pierre où je l’avais commandée il y a quelques temps déjà sur leur site.

Je n’avais encore jamais travaillé ce type de tissu, mais c’est juste du bonheur à coudre ! Il ne s’effiloche pas, ne roulotte pas, ne glisse pas, se tient parfaitement, du bonheur je vous dis ! Et même sans surjeteuse, le point overlock de ma MAC était parfait !

Voilà, cette petite robe robe est au final très agréable et facile à porter !

p1040257

Je vous souhaite un très beau week-end.

Estelle

Publicités

11 réflexions sur “La petite robe noire faussement simple

  1. Très jolie et surprenante robe avec son décolleté inhabituel au dos . Pas facile de voir les détails sur du noir, mais on arrive à voir les plis du décolleté. Qui n’a pas aimé la robe patineuse de Marjolaine ! J’ai très envie d’en coudre une à une de mes filles pour Noël, mais il y a rupture de stock de Milano rouge au marché StPierre. Il va falloir chercher ailleurs ou changer de couleur.
    Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

  2. Très jolie cette robe, je partage ton coup de coeur pour ce col bénitier au dos qui apporte un vrai plus à la robe. Au final, elle est assez simple mais très élégante 🙂 ! Ooh et je suis bien contente d’avoir pu t’aider à retrouver le nom de ce tissu si merveilleux (tu expliques très bien à quel point il est un régal à coudre !!) et merci mille fois pour tes compliments sur ma robe, je suis touchée comme tout 🙂 !!
    Ah et je partage totalement tes réticences concernant les patrons Burda, si je peux éviter, j’évite aussi pour les mêmes raisons que toi… Mais bon, parfois ce magazine est une mine d’or…

    J'aime

    1. Merci beaucoup Marjolaine ! Ah oui, Burda, une mine d’or mais alors quelle « galère » parfois ! Enfin, c’est dans la difficulté que l’on apprend ! A chaque fois que je travaille à partir d’un de leur patron je me dis qu’il faut absolument que j’apprenne vraiment plus sérieusement à les modifier… mais ensuite je passe à d’autres projets et d’autres envies… du coup j’y pense et puis j’oublie !
      En tout cas, cette réalisation me donne d’autres idées là aussi : sans manches et sans la robe intérieure puisque le col bénitier n’est pas très profond et en plus il est dans le dos, çà pourrait faire une petite robe d’été tout à fait charmante… affaire à suivre sans doute…!

      Aimé par 1 personne

      1. Totalement d’accord, c’est dans la difficulté qu’on apprend le plus 🙂 ! Je suis certaine que quand tu auras passé l’étape modification avec succès, tu ne pourras plus t’en passer, c’est tellement agréable de pouvoir décliner à l’infini un modèle.
        ah et pas bête du tout tes idées de transformation pour cette réalisation, j’ai hâte de voir ça l’été prochain alors 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s